Entre Nous

forum entre amis
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 c'est nul, mais j'assume...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 20 Nov - 18:21

J'ai fini par coller une photo d'œil sur mes verres de lunettes, c'est plus confortable !

———————

Il était parti dans les îles. Dans le cœur de la fille du prince, il avait laissé le souvenir tendre et impérissable de la soirée où il lui avait déclaré sa flamme avec tant de gentillesse qu’elle avait immédiatement été conquise. Ce fut la cause de sa disgrâce et de son exil : lui sans fortune ne pouvait prétendre approcher la belle princesse, il aurait dû se contenter de la regarder de loin...

Au bout de quelques années, il avait fait fortune et revint au pays en grand équipage. Le père de la princesse ne pouvait que le recevoir : la fortune ouvre bien des portes !

Arrivé au château en carrosse, il fut reçu avec tous les honneurs et convié à un festin. Ah, il avait fière allure avec son visage bronzé par le soleil des tropiques et son pourpoint de velours bleu nuit brodé de nombreux entrelacs de fil d’or !
Il s’avança entre les tables disposées en fer à cheval, et la princesse l’accueillit en murmurant, la gorge nouée par l’émotion :

— Hâlé, veiné mille ors... vous un soir, âme affable...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Cool Friend
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 36
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 20 Nov - 20:10

lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkana17.blogspot.com/
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 21 Nov - 17:24

Sur la côte de la mer du nord, un petit estaminet louait quelques chambres pour les marins en bordée incapables de regagner le bord après de trop importantes libations. C’était une coutume mise en place avec les capitaines des navires pour éviter les noyades des marins trop gris pour rester au centre des passerelles sans tomber à l’eau.
Le tenancier et sa dame, après avoir abreuvé les marins, leur louaient donc une chambre ou les y portaient s’il avaient trop forcé sur la dive bouteille.

Tard dans la nuit, l’établissement fermé, le tenancier et sa dame pouvaient enfin prendre leur repas. La tenancière, bavarde comme un pie, avait préparé un rôti de porc mais n’arrêtait pas de caqueter à voix forte tout en tenant le plat. Irrité, l’homme lui dit :

— Donne le porc, dame ! Se taire, dame ! Y a des marins qui dorment !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Cool Friend
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 36
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 21 Nov - 19:46

lol!
j'adore parce que je me prends toujours dans l'histoire et que je me demandes toujours où tu vas en arriver, et je ne suis jamais déçut.
Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkana17.blogspot.com/
Gunslinger
Mega Friend
avatar

Nombre de messages : 1819
Age : 37
Localisation : au milieu des champs
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 21 Nov - 19:51

sink a écrit:
Sur la côte de la mer du nord, un petit estaminet louait quelques chambres pour les marins en bordée incapables de regagner le bord après de trop importantes libations. C’était une coutume mise en place avec les capitaines des navires pour éviter les noyades des marins trop gris pour rester au centre des passerelles sans tomber à l’eau.
Le tenancier et sa dame, après avoir abreuvé les marins, leur louaient donc une chambre ou les y portaient s’il avaient trop forcé sur la dive bouteille.

Tard dans la nuit, l’établissement fermé, le tenancier et sa dame pouvaient enfin prendre leur repas. La tenancière, bavarde comme un pie, avait préparé un rôti de porc mais n’arrêtait pas de caqueter à voix forte tout en tenant le plat. Irrité, l’homme lui dit :

— Donne le porc, dame ! Se taire, dame ! Y a des marins qui dorment !
Spoiler:
 

les rêves qui les hantent, au large d'Amsterdam....

_________________
Admin à temps partiel

But what does it mean to regret, when you had no choice ?
"to look life in the face, and to know it for what it is ; and last, to know it, to love it, for what it is ; and then, to put it away."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://throughtheglass.canalblog.com
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 21 Nov - 22:12

Si tu aimes cette chanson, Guns, je te mets toutes les paroles trouvées sur le net :

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le cœur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fier
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg ou d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles
Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunslinger
Mega Friend
avatar

Nombre de messages : 1819
Age : 37
Localisation : au milieu des champs
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 21 Nov - 22:42

c'est gentil ça Surprised j'adore cette chanson, et tant d'autres de Brel. J'ai d'ailleurs l'un de ses concerts quelque part dans mon audiothèque ^^

https://www.dailymotion.com/video/xq85_jacques-brel-amsterdam_music

_________________
Admin à temps partiel

But what does it mean to regret, when you had no choice ?
"to look life in the face, and to know it for what it is ; and last, to know it, to love it, for what it is ; and then, to put it away."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://throughtheglass.canalblog.com
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 22 Nov - 12:59

Merci pour le lien, Guns ! Sur les disques et à la radio, cette chanson est un enregistrement public (elle n'a jamais été enregistée en studio) et apparemment pas le même que celui de dailaymotion.

——————
Ne confondez pas “baiser machinal” et “pelle mécanique”

Ne confondez pas non plus “fou kleptomane” et “marteau piqueur”

(La dernière n’est pas de moi, et peut-être que je l’ai déjà “postée”, je ne m’en souviens plus... C'est Guns qui a la garde du neurone...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunslinger
Mega Friend
avatar

Nombre de messages : 1819
Age : 37
Localisation : au milieu des champs
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 22 Nov - 21:34

j'ai ptête la garde du neurone, mais j'ai pas la présence d'esprit qui va avec : aujourd'hui, j'ai dû improviser mes deux derniers cours tellement j'avais bien préparé la journée lol! et hop, j'attaque ni vu ni connu la seance de conjugaison genre "c'était tout à fait ce qui était prévu" ! et hop "oh ben tiens, je vous ai prévu une seance de correction de la redac aujourd'hui ! prenez la fiche !"

_________________
Admin à temps partiel

But what does it mean to regret, when you had no choice ?
"to look life in the face, and to know it for what it is ; and last, to know it, to love it, for what it is ; and then, to put it away."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://throughtheglass.canalblog.com
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Ven 23 Nov - 10:19

Courage Guns ! Le week-end est presque là ! Et même si tu as quelques copies à corriger (un escalier, et hop !), tu vas pouvoir souffler un peu...
XXXX

———————————————
Au paradis, saint Lazare est ennuyé. Une tuile ! Son auréole a été brisée par un éclair alors qu’il se penchait imprudemment au bord d’un nuage. Une auréole, ça ne se répare pas comme ça ! Ce n’est pas une simple rondelle qui flotte au dessus de la tête et qu’il suffit de recoller, mais une émanation presque matérielle qui fait partie intégrante de chaque élu du paradis.
Penaud, Lazare, qu’on a peine à appeler “saint” avec une auréole brisée, s’en fut avec les débris de son auréole voir saint Côme, patron des chirurgiens qui le toisa de haut et lui dit solennellement :

— Alors Lazare, vous jouez au chérubin, sans aucune dignité pour votre état de sainteté, vous, le frère de Marie et de Marthe ! Étonnez-vous, si vous ne vous conduisez pas dignement, d’avoir des déboires !

Confus, Lazare marmonna en lui remettant les morceaux de son auréole :

— Pardon, père Côme...

— C’est réparable, ce ne sera pas douloureux et dans deux jours vous serez remis. Mais gardez-vous à présent de faire l’enfant !

Habilement, saint Côme répara l’auréole et la greffa de nouveau sur l’aura de Lazare, lui conférant de nouveau la dignité de saint. Malheureusement, le temps que la greffe se cicatrise, saint Lazare resta un peu confus d’esprit et ne put bouger ni le cou ni le dos.

Hagard, saint Lazare était bloqué par la greffe du père solennel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Lun 26 Nov - 16:46

Déjà deux mois qu’il était parti. Deux longs mois qu’elle attendait. Il reviendrait, elle savait qu’il reviendrait parce qu’ils s’aimaient tant, mais elle ne savait pas quand : aujourd’hui, demain ou dans une semaine, mais il ne devrait plus tarder, le trois mâts sur lequel il est matelot allait bientôt rejoindre le port.

Elle puisait son réconfort en agissant comme s’il était là et faisait les mêmes gestes tous les soirs, comme un rituel. Elle posait sur son chevet un bol de grès ouvragé, dont les bords avaient ajourés pour enchâsser des cristaux de couleur. Il aimait bien ce bol dont les cristaux attrapaient les faibles lueurs de la nuit, ce qui permettait de le voir dans le noir.
Plus tard, quand il était endormi, elle étendait sur lui la courtepointe de velours.

Tous les soirs, pendant son absence, elle recommençait son rituel en murmurant :

— Jatte en grès ajouré... La nuit j’étendrai ton velours...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 27 Nov - 11:50

La cave du fromager était en émoi. Pensez donc, les fromages de Hollande voulaient faire sécession et s’octroyer toute une rangée d’étagères pour s’étaler à leur aise, et pour cela ils tentaient de convaincre les indécis de leur céder la place, à grand renfort d’arguments fallacieux.

Un vieux camembert, qui savait ce que s’étaler physiquement et olfactivement signifie, ne l’entendait pas de cette oreille. D’habitude, c’était une bonne pâte, mais là il ne supporta pas ce qu’il considérait comme une agression personnelle. Passe encore les blagues de potaches des jeunes fromages frais qui n’avaient pas encore acquis une odorante maturité ; pour ces petits jeunes, il était plus coulant. Mais là, pas question de se laisser marcher sur la croûte !

Il harangua la cohorte des indécis, les petits crottins de chèvre et autres. Son fumet indisposa tellement les fromages de Hollande qu’ils ne purent ajouter un mot, si bien que le camembert gagna la partie : les fades fromages de Hollande durent rester à leur place, les uns contre les autres.

Moralité :
L’oraison du plus fort est toujours la meilleure.

Il y a des jours où je ferais mieux de rester couché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 4 Déc - 15:41

Une petite fable, pour changer un peu... Vous avez le droit de penser que c'est nul et même de le dire !


Un homme élevait des escargots de bourgogne
Les bien dodus qui s’étalent sans vergogne
Et prennent leurs aises sur les feuilles de salade
Qu’ils dévorent et engloutissent à s'en rendre malade.

Une épidémie de gastrite ruina l’élevage
Ne laissant comme gastéropodes dans l’enclos
Qu'une simple paire de petit-gris sauvages
À la discrète et grise coquille sur le dos.

À force de soins, les courageuses petites bêtes,
Mangeant peu et se multipliant sans heurt,
Apportèrent le bonheur au brave héliciculteur
Qui de nouveau pouvait relever la tête.

Il ne faut jamais perdre l’espérance :
Les petits-gris gris portent toujours chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunslinger
Mega Friend
avatar

Nombre de messages : 1819
Age : 37
Localisation : au milieu des champs
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 4 Déc - 20:38

sink a écrit:
Une petite fable, pour changer un peu... Vous avez le droit de penser que c'est nul et même de le dire !


Un homme élevait des escargots de bourgogne
Les bien dodus qui s’étalent sans vergogne
Et prennent leurs aises sur les feuilles de salade
Qu’ils dévorent et engloutissent à s'en rendre malade.

Une épidémie de gastrite ruina l’élevage
Ne laissant comme gastéropodes dans l’enclos
Qu'une simple paire de petit-gris sauvages
À la discrète et grise coquille sur le dos.

À force de soins, les courageuses petites bêtes,
Mangeant peu et se multipliant sans heurt,
Apportèrent le bonheur au brave héliciculteur
Qui de nouveau pouvait relever la tête.

Il ne faut jamais perdre l’espérance :
Les petits-gris gris portent toujours chance.

je suis morte de rire et pleine d'admiration. à tel point que j'enregistre ton message. Ta dextérité lexicale et linguistique me laisse sans voix : faudrait que tu me donnes des cours !

PS : et ne me dis pas que je suis indulgente.

_________________
Admin à temps partiel

But what does it mean to regret, when you had no choice ?
"to look life in the face, and to know it for what it is ; and last, to know it, to love it, for what it is ; and then, to put it away."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://throughtheglass.canalblog.com
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 5 Déc - 23:55

Non, tu n'es pas indulgente, tu es TROP indulgente, Guns !

Un autre petit fabliau, alors...


Du matin au soir et même pendant la nuit,
La femme du fromager parlait sans arrêter
Sans que son mari agacé par tout ce bruit
Ne puisse tarir ni arrêter cette logorrhée.

Un beau jour, les oreilles par trop écorchées,
Sur la table il mit un fromage à pâte molle.
Sa femme, la bouche ouverte sur une parole,
En croqua un quartier : une trop grande bouchée !

La langue engluée par la pâte au lait de vache,
Ses paroles furent brisées en faibles gargouillis
Dégoulinant sur son corsage en vastes taches.
Honteuse, elle se tut et se le tint pour dit.

Gardons-nous de casser notre verbe en mangeant,
Le bris de mots est très souvent bien coulant.


PS
dur à sortir, celui-là, je l'ai modifié deux fois, mais avec Meaux c'était plus facile qu'avec Melun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Cool Friend
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 36
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 6 Déc - 21:07

J'adore tes petites fables, mais en fait j'adore tout ce que tu écris je crois bien.
Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkana17.blogspot.com/
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 6 Déc - 23:08

Comment vas-tu, Arkana ? Ca fait plaisir de te revoir !

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Ven 7 Déc - 13:42

Encore le commerce alimentaire, pardon de parler encore une fois de nourriture...


Un charcutier proposait entre autres mets
Qui faisaient le bonheur de ses clients gourmets
Les célèbres rosettes venues de Lyon
Qu’il considérait comme le roi des saucissons.

La demande était forte, mais l’offre suivait mal
Car son fournisseur, petit artisan local,
N’était pas homme de parole à qui se fier
Qui laissait des commandes sans les honorer.

Les chalands désertaient par ne plus revenir
Leur goût peu porté sur l’andouille de Vire,
De Guémené ou sur les rillettes du Mans.
La faillite guettait le pauvre commerçant.

Au commerce de salaisons,
Les soucis sont de Lyon.


À produire des cornichonneries à ce rythme là, je vais devoir demander (en vain, je crains...) un nouveau neurone au père Noël : l’ancien donne de sérieux signes de faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Ven 14 Déc - 13:08

Une petite fable marine, mais j’ai cherché l’inspiration chez un autre, inutile de dire qui...

Le Matelot et le Barreur

Maître Matelot, sur un flotteur perché
Tenait en ses mains un cordage.
Maître Barreur, par la côté effrayé,
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! bouge-toi Monsieur du Matelot.
Que tu es ramolli ! Que tu sembles ballot !
Sans mentir, sans un prompt virage
Se rapproche trop le rivage,
Nous avons grand risque de vite casser du bois."
À ces mots le Matelot ne se sent pas adroit ;
Et pour virer il cafouilla,
L'esquif heurta le sec, le flotteur se brisa.
Le barreur le punit et dit :"Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flotteur
Vit aux dépends de qui tient l'écoute :
Cette leçon vaut un coup de cordage, sans doute."
Le matelot, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

C’est juste une tentative d’autosatisfaction, mais le cœur n’y est pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NAD
Cool Friend
avatar

Nombre de messages : 1047
Age : 35
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Dim 16 Déc - 6:20

je sais pas ou tu trouve tout ca cette inspiration mais j adore, j espere que ca remonter vite pour toi tu le merite tellement
gros bisous

_________________
Quand on doit se battre contre les difficultés incessantes, on essait de resister a n importe quels maux, et meme si on tribuche, on essait de lutter meme a genoux, mais un jour... on finit par sombrer... c est la fin du combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phylanda
Habitué
avatar

Nombre de messages : 345
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Lun 17 Déc - 17:54

Monsieur Monsieur, j'enlève ce chapeau, ne dit -on pas que c'est dans le malheur que nous sommes le plus inspiré?

Gros bisous Sinkou ( Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinsoul.wordpress.com/
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mer 19 Déc - 11:08

Merci Nad, ça va mieux !

Phylanda, garde ton chapeau, surtout s’il fait aussi froid qu’ici !

Vous êtes toutes les deux trop indulgentes !

Ce qui suit peut difficilement être qualifié d’étincelle de raffinement exquis brillant au firmament étoilé de la poésie fluide et légère comme une bulle irisée...
————
Debout dans la mare aux grenouilles,
L’eau m’arrivait jusqu’aux... genoux :
C’est qu’il n’avait pas plu beaucoup,
Pas assez pour une rime en “ouilles”.

Dans la mare de nouveau je quête,
L’eau m’arrivait à la... ceinture
Beaucoup trop profonde, bien sûr,
Pour terminer mon vers en “quette”.

C’est parfois bon, je vous assure,
D’éviter les demi-mesures.
————
Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenues... Là, j’ai honte... Sink, le chantre de la nullité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Mar 8 Jan - 15:08

Un jeune prêtre priait dans sa nouvelle toge
Entre les brassées de roses ornant son autel.
L’attention prise par le fin tissu était tel
Que dans ses gestes rituels il patauge.

N’ayant d’yeux que pour le tissu arachnéen,
Ses gestes se font amples pour admirer le drapé
Que les épines des roses viennent alors déchirer
Pour le laisser vêtu comme un pauvre plébéien.

En habits neufs, pour ne pas perdre ta superbe,
Si la gaze trop hante tes rites, méfie toi des gerbes.

————
L'année comme bien, avec des machins comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 10 Jan - 11:59

Interrogé sur sa vie privée, Sarko s’est rembruni car las...

————
De pire en pire ce post, c'est de la pollution intellectuelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sink
Fidele
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 61
Localisation : partie nord de la France
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   Jeu 24 Jan - 18:08

Amis du hard calembour, bonjour !

La libération sexuelle des années 70, bien que freinée par la propagation du sida, a trouvé un regain de croissance avec le progrès des moyens de communication. Beaucoup plus de personnes pratiquent l’amour libre ; même les téléphones sans fils...

Excusez-moi, je ne sais plus où j’ai entendu ça, mais non content d’être un calembour purement phonétique, c’est en plus d’un goût douteux...
————
Le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports fait diffuser un spot à la radio, qui dit à peu près ceci :
“la grippe hivernale est arrivée. Prenez des précautions pour préserver vos proches : lavez-vous les mains au savon plusieurs fois par jour, couvrez-vous la bouche et le nez avec la main quand vous toussez ou éternuez. Si vous êtes atteint, portez un masque surtout en présence de personnes fragiles, âgées et des jeunes enfants.”

Judicieux conseils, mais je n’ose imaginer le contenu du message en cas d’épidémie de grippe intestinale, surtout pour le masque et la main...
————

Bon, ben voilà,voilà voilà...
Promis, j'essayerai de relever le niveau la prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: c'est nul, mais j'assume...   

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est nul, mais j'assume...
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» des pâtes, des pâtes, oui mais...
» acheter palette 28 et 10 sur ebay,mais quel vendeur?
» Les dents poussent, oui mais comment?
» L'HUILE DE MAIS WESSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Nous :: Au jour le jour =)-
Sauter vers: